Nous sommes de ces chats dont personne n'a voulu. Qui aurait adopté un chaton craintif? Notre mère avait été abandonnée, gestante, par des indignes. Douze ans durant,  des personnes bienveillantes nous ont abrités dans la grange devant laquelle nous posons. La photo est ancienne. Nous fuyons les paparazzi. Aujourd'hui tout a changé : une marraine nous a choisis. Elle s'appelle Emmanuelle.

130672875

Nous, les ci-devant Galopin et Galipette, sommes finalement des chanceux. Nous bénéficions du gîte, du couvert, des soins, de la protection contre les malveillants. On n'est pas trop câlins, et on nous fiche la paix. Les bisous, c'est bon pour les minous de canapés. Mais ça n'empêche pas les sentiments, pas vrai? Avant de nous choisir, Emmanuelle parrainait Grisou qui un jour a disparu... C'est malheureusement le lot des chats libres. Où que tu sois Grisou, merci d'avoir partagé avec nous les bienfaits d'Emmanuelle. Nous ferons de même avec nos vieux compagnons de grange.

318225416_1030433838351146_4933098079969986532_n

 Merci Emmanuelle, et merci jeune Elvis chez qui vit Emmanuelle et qu'elle a trouvé dans un jardin.

273948201_5389740987723675_2400755515130916217_n

 

Galopin, Galipette et MartineGrifélins

GRIFélins lutte en milieu rural, pour la gestion sans cruauté des populations félines. En créant du lien social, le réseau mène une action citoyenne de réconciliation des humains autour de la protection du chat. Rejoignez-nous!